L’assoupi

19.90 

Catégorie :

Description

Plus que quelques mois avant le réveil du Troisième Frère. Les Elfes d’Orofarnë le savent, mais les humains ne comprennent pas les soudaines attaques de manticores et la disparition des corbeaux.

Aegnor, Prince des Elfes, décide d’envoyer trois messagers les avertir du danger qui plane sur les Huit Royaumes.

C’est le cœur lourd qu’Alderonn la bâtarde, mi-Elfe, mi-Humaine, quitte le palais accompagnée de son cousin Esegorias et d’un Drow, Argawaen. Le voyage s’annonce long et dangereux.
Ils devront rallier les Humains, mais aussi les Minotaures, les Centaures, les Nains, les Lutins et les Fées à leur cause. Il faut lever une armée. Vite. Les Orques ont déjà fait des victimes parmi les Elfes… Alderonn en sait quelque chose.

Le courage du Drow et la magie d’Alderonn et d’Esegorias suffiront-ils à vaincre le Troisième Frère ?

 

Extrait 1 :

Le vent soufflait très fort ce soir et le tonnerre grondait comme jamais. Alderonn se demanda comment les pauvres Lutins pouvaient survivre à de telles rafales. Il est vrai qu’ils vivaient bien plus au sud et que les éléments étaient plus cléments dans leurs contrées. D’après Aegnor, cette tempête était encore l’un de ces signes. Depuis quelque temps, leur vie ne ressemblait en rien à celle qu’Alderonn connaissait il y a seulement quelques mois. Le prince des Elfes avait-il raison ? Aegnor avait prévu une nouvelle assemblée ce soir ; c’était la troisième ce mois-ci. Alderonn commençait à croire que ça allait vraiment arriver… après avoir vu ces hordes d’Orques débarquer. Elle chassa ces souvenirs en accélérant le pas.

Il n’y a pas si longtemps encore, il était si bon de se sentir à l’abri de ces murs creusés à même la montagne. La cité d’Orofarnë, la montagne-demeure. Alderonn se souvint du jour où, toute petite, elle ne devait pas avoir plus de six ans, son oncle l’y avait conduite. Il lui avait simplement dit qu’à présent les Humains ne pourraient plus être sa famille, qu’il regrettait de devoir la mener ici mais que ce serait mieux pour elle, plus sûr. Finalement, il avait eu raison. Elle avait tant appris chez les Elfes. C’est sa tante qui avait pris soin d’elle et elle avait grandi en compagnie de son cousin, Esegorias, le seul qui pouvait la comprendre parce qu’il partageait le même fardeau qu’elle, tous deux moitiés Humains et méprisés par cette race. À Orofarnë, tout ça n’avait pas d’importance, les bâtards n’étaient pas rejetés.

 

Auteur : Jennifer Tellier

Référence : AJT001ASS101P

ISBN : 979-10-7000-203-2

Format : Broché

Taille : A5

Nbre de pages : 440

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’assoupi”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *