Elijah – Tome 3 : L’île aux ours

12.00 

Catégorie :

Description

Elijah a gagné de nombreux alliés à sa cause mais ses ennemis se multiplient dangereusement.

Contraint de séparer ses forces afin d’accomplir autant de missions qui semblent impossibles, Elijah doute. Sera-t-il à la hauteur de la tâche que le destin lui impose ?

Comment vaincre une armée et un dragon ?

Une once d’espoir réside peut-être sur l’Île aux Ours.

 

Extrait 1 :

Enfin ! L’heure était venue. La jeune vierge aux cheveux de feu se débattait, les poignets entravés par de lourdes chaînes d’acier. Elle avait d’abord hurlé, ce qui était bien inutile dans les sous-sols du château, puis les sanglots avaient suivi. À l’arrivée de Grimhorn et des neufs prêtres de Bargel, ses cris avaient repris vigueur. Maintenant que le mage s’approchait d’elle, les supplications avaient supplanté les cris. Grimhorn se serait presque laissé attendrir par la belle… s’il n’y avait eu la naissance d’un dragon au bout de sa lame. Mais chaque chose en son temps, après les prières viendrait le sang. Et avec le sang, ce moment qu’il avait tant espéré. Plus rien ne pourrait l’arrêter.

Les prêtres formèrent un cercle autour de la jeune suppliciée, tous vêtus de sombres aubes balayant les froides pierres grises de la vaste cellule. Ils s’agenouillèrent et, mains jointes dans une funeste prière, la longue agonie de la jeune fille commença. Grimhorn pouvait lire la souffrance sur le visage juvénile de la novice. Personne n’avait encore levé la main sur elle, aucune lame n’avait effleuré son cou d’albâtre et pourtant… elle savait ce qui allait se produire. À sa façon d’implorer Grimhorn du regard, il comprenait qu’elle nourrissait encore un faible espoir. Pauvre enfant ! Si attendrissante… Peut-être avait-elle une famille qui l’attendait quelque part.

Il se prit à l’envier ! Un faible sourire naquit au coin de ses lèvres fines. Non, nul besoin d’envier la belle enfant, bientôt il aurait tout ce qu’il voudrait, le pouvoir et l’amour de tout son peuple. L’amour ? Quelle curieuse pensée ! Non, la crainte et l’obéissance suffiraient.

Les prêtres psalmodiaient et la fille frissonnait. Son visage était faiblement éclairé par la seule source de lumière de la pièce : un feu avait été allumé au milieu de la pièce devant la prisonnière. Peu à peu, il vit que l’agnelle se résignait. Paupières closes, elle ne bougeait plus et demeurait silencieuse. Elle sentait que l’homme qui tenait la dague ne se raviserait pas. Elle voyait sa propre mort arriver sans qu’elle puisse rien y faire. Pourtant, ça n’était pas une odeur de mort qui planait autour de Grimhorn. Le sacrifice de cette fille dont il ne connaissait pas même le nom ne serait que le début d’une vie, celle d’un dragon et l’avenir qu’il touchait maintenant du doigt.

L’heure avançait et les prêtres cessèrent leur litanie. Les palpitations que Grimhorn percevait dans sa poitrine renforçaient son excitation. Il ne voyait même plus la novice comme un être humain prêt à être sacrifié. Non, il voyait son avenir exceptionnel s’ouvrir devant lui, à la pointe de sa dague. La pauvre fille releva la tête, surprise par le silence soudain. La vie avait déjà quitté ses yeux quand elle rencontra le regard de son bourreau. Elle n’espérait plus, n’avait plus la force de se battre. Toute humanité avait disparu de l’homme qui lui apportait la mort.

 

Auteur : Jennifer Tellier

Référence : AJT001ELJ103P

ISBN : 979-10-7000-219-3

Format : Broché

Taille : A5

Nbre de pages : 220

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Elijah – Tome 3 : L’île aux ours”